Libreville, le 29 février 2022 RISE Gabon, filiale du Fonds Gabonais d’Investissements Stratégiques dédiée à l’investissement pour le développement des infrastructures au Gabon, née d’un partenariat entre la République Gabonaise et la Banque Islamique de Développement, a annoncé la sélection de SCET Tunisie en tant que bureau d’études pour le projet routier d’Owendo Bypass. Leader de l’ingénierie en Afrique, l’expert tunisien a plus de 50 ans d’expérience sur le continent et a été sélectionné dans le cadre d’un appel d’offres international restreint. 

La collaboration entre RISE Gabon, SCET Tunisie et la Société d’Aménagement du Grand Libreville (SAGL), maître d’ouvrage délégué pour le volet technique du projet, concerne la réalisation des études de conception, des études d’impact environnemental et social et d’une mission Système Sécurité Incendie (SSI). Ces études permettront d’assurer la faisabilité économique, financière, juridique, environnementale, sociale et technique de l’infrastructure. 

SCET Tunisie dispose d’une longue expérience en Afrique Centrale, où l’entreprise intervient sur plus d’une douzaine de projets stratégiques, tels que le Centre Sectoriel dans les Technologies de l’Information et de la Communication (CSTIC) au Gabon et le projet de réhabilitation des périmètres rizicoles au Cameroun. L’entité possède également un bureau de représentation dédié à la région, situé au Cameroun.

Les équipes de RISE Gabon ont accueilli les experts de SCET Tunisie à Libreville dans le cadre du lancement de la mission. Elles ont notamment procédé à la visite du site du projet, au démarrage de l’enquête de trafic et à une rencontre avec M. le Ministre des Travaux Publics, de l’Équipement et des Infrastructures du Gabon, Léon Armel BOUNDA BALONZI

Le projet d’infrastructure routière d’Owendo Bypass représente une avancée majeure pour la mobilité urbaine et l’industrialisation du Gabon, et se place dans la lignée des objectifs de développement du Plan d’Accélération de la Transformation du Gabon (PAT). Il consiste en un lien routier direct à péage, d’environ 17 km de longueur, connectant la route nationale 1, par le PK15, la zone économique spéciale de Nkok et la commune d’Owendo

En reliant le port d’Owendo à la Zone Économique Spéciale de Nkok tout en contournant Libreville, le projet permettra une plus grande fluidité du transport urbain et une optimisation de l’évacuation vers le port des produits issus des filières stratégiques mines et bois. L’infrastructure permettra également un gain de 20 minutes pour les automobilistes, ainsi qu’un taux de réduction de 45% du coût de la consommation d’essence pour les véhicules et les poids lourds, bénéficiant ainsi à la fois aux habitants de la zone et aux acteurs économiques gabonais.

You might also like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.