(Agence Ecofin) – Dans sa Loi de finances 2021, le Gabon a prévu la cession des actifs de l’Etat dans le capital de l’UBG et de Gabon télécom aux « épargnants nationaux ».

Les actifs détenus par l’Etat dans trois sociétés privées (49% dans Gabon Telecom, 21% dans la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon [BICIG] et 26,1% dans l’Union gabonaise de banque [UGB]) qu’il s’apprête à transférer au Fonds souverain de la République gabonaise (FSRG) ont une valeur globale de 184,45 milliards FCFA, a-t-on appris du Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS), gestionnaire du FSRG.

Ce transfert vise à « optimiser la participation de l’Etat, représenté par le FGIS, dans la bonne gestion, la définition et le suivi de la stratégie de ces entreprises ; garantir une gestion de la performance financière de trois actifs stratégiques pour notre économie, pour la politique d’investissement et de financement du PAT (Plan d’accélération de la transformation) », explique-t-on à la FGIS. Selon les mêmes sources, ce transfert permet la préservation et l’optimisation du patrimoine de l’Etat, dans la mesure où la gestion de ces actifs a été transférée à un établissement public à caractère industriel et commercial.

En actant ce transfert d’actifs, le Conseil des ministres a indiqué que ces opérations permettront au FGIS d’équilibrer son bilan « en disposant d’actifs en contrepartie des ressources déposées dans les établissements visés ».

Créé en 2012, le FGIS gère le Fonds souverain de la République gabonaise des participations non attribuées du portefeuille de l’Etat, rappelle Le Nouveau Gabon. Cette structure, dirigée par Akim Daouda (photo), gère aujourd’hui une centaine de participations dans différents secteurs d’activité. En tant que partenaire de l’action du gouvernement, définie dans le Plan d’accélération de la transformation 2021-2023, le Fonds intervient dans trois secteurs stratégiques : le financement des infrastructures, l’accompagnement des PME et le soutien aux secteurs sociaux.

Sandrine Gaingne

Lire l’article sur Agence Ecofin

Auteur : Agence Ecofin

You might also like