Du 21 au 22 juin dernier, l’Administrateur directeur général du fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS), Akim Daouda a pris part à Rabat au Maroc au forum sur des investissements souverains africains initié par le Fonds d’investissement stratégique marocain (Ithmar Capital). Une rencontre qui a eu pour point d’orgue la création de la première plateforme de Fonds souverains africains (ASIF). 

C’est sans aucun doute un grand pas que vient de réaliser le continent par la mise en place de cette plateforme dédiée au développement de projets et à la promotion des investissements. En effet, celle-ci comprend au total 10 pays le Rwanda avec l’AGACIRO, le FSD de Djibouti, le FGIS du Gabon, le  FONSIS du Sénégal, le FSDEA de l’Angola, le GIIF du Ghana, Ithmar Capital du Maroc, NSIA du Nigeria, PIC d’Afrique du Sud et TSFE d’Égypte.

Soutenu par plusieurs Fonds souverains du Moyen-Orient à travers la signature de la « Déclaration de Rabat », illustrant le fort intérêt des investisseurs institutionnels et privés pour cette initiative, l’ASIF constitue une opportunité importante pour le développement de l’économie africaine. « L’ASIF s’adressera aux secteurs clés pour le continent, tels que les infrastructures, la sécurité alimentaire, l’industrialisation, l’urbanisation ou encore le changement climatique », indique le communiqué du FGIS. 

A noter que la plateforme pose également les bases d’un partenariat multidimensionnel qui vient consolider les relations inter-africaines déjà existantes et contribuer aux avancées sur les questions majeures du continent. La création de cette plateforme a été marqué également par la signature d’une lettre d’intention tripartite entre l’ASIF, La Banque africaine de développement (BAD) et Africa 50, portant sur un accord de collaboration autour des sujets d’identification et de préparation de projets, la mobilisation de capitaux et la coopération pour le développement des compétences et des expertises.

You might also like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.